UN DÉVELOPPEMENT IMMOBILIER À ÉCHELLE HUMAINE

TRANSFORMATION DU FOYER DE TRAVAILLEURS MIGRANTS DE MAIZIÈRES-LÈS-METZ

Partant du constat que l’offre d’hébergement proposée est devenue inadaptée, notamment au vieillissement des résidents, AMLI et l’ESH PRÉSENCE HABITAT, engagés dans les démarches de « Bien Habiter » et de « Bien Vieillir », ont poursuivi le plan de traitement volontariste de leurs anciens Foyers de Travailleurs Migrants (FTM). L’exemple du démarrage des travaux de restructuration, en 2019, du FTM de Maizières-Lès-Metz est particulièrement emblématique.

Au coeur d’un projet immobilier ambitieux, élaboré avec AMLI, une résidence sociale de 40 logements, une pension de famille de 25 logements et 5 logements en PLAI adaptés seront créés. Au-delà de proposer à nos résidents âgés, pour la plupart, une amélioration notable de leur cadre de vie en garantissant des loyers contenus, c’est une nouvelle offre de logements en Pension de Famille qui est créée.

Inscrite dans le Plan pour le Logement d’Abord, cette dynamique répond aux problématiques des territoires en termes de logements des plus fragiles, en proposant une offre à forte plus value sociale, un accompagnement bienveillant et en favorisant l’autonomie des personnes. En 2019, les travaux de 6 Pensions de Famille et Résidences Accueil ont été engagés, inscrivant davantage PRÉSENCE HABITAT au coeur des besoins de ses partenaires institutionnels et gestionnaires.

UNE NOUVELLE CONVENTION D’UTILITÉ SOCIALE

Fruit d’un long travail collaboratif, la seconde Convention d’Utilité Sociale (CUS) a été élaborée pour la période 2019 – 2024. Elle réaffirme la vocation de PRÉSENCE HABITAT, ESH du Groupe BATIGERE, spécialisée dans le logement accompagné, en développant et en portant des structures thématiques et des logements très sociaux. La CUS a fait l’objet de plusieurs rencontres avec nos parties prenantes permettant ainsi d’harmoniser les projets et les enjeux jusqu’à la signature par le Préfet de Région en décembre.

L’INGÉNIERIE IMMOBILIÈRE ET L’ACCOMPAGNEMENT SOCIAL : LES LEVIERS D’UNE RÉHABILITATION RÉUSSIE D’UN PARC ATYPIQUE DIFFUS

PRÉSENCE HABITAT, en s’appuyant sur les expertises métiers d’accompagnement social et d’ingénierie sociale et urbaine d’AMLI, a modélisé et engagé une vaste opération de réhabilitation de son parc de logements diffus en individuel et en collectif, répartis sur 27 communes en Meurthe-et-Moselle et en Moselle. Dans ce cadre, à fin 2019, 31 logements sociaux diffus réhabilités ont été livrés. Ce projet est emblématique de la capacité de travailler en complémentarité, en mobilisant l’ensemble des services concernés avec un objectif commun : la satisfaction des locataires. A l’échelle du parc de logements de PRÉSENCE HABITAT, cette opération de réhabilitation concerne un quart de son patrimoine. Cette intervention nécessite une mobilisation particulière tant des équipes du bailleur que de celles d’AMLI, mandatée pour la gestion locative et sociale. Cette opération, menée collectivement, constitue « une première » pour chacune des parties prenantes, interdépendantes pour garantir la réussite du projet. L’innovation réside dans la constitution de ce trio bailleur/partenaire/ entreprise dont les contraintes et les enjeux sont différents mais pour lesquels l’objectif commun est le « Bien Habiter » des locataires.

AVANT

APRÈS

AVANT

APRÈS

SECONDE VIE DE LA RÉSIDENCE AUTONOMIE

La première Résidence Autonomie réhabilitée a été livrée en 2019 à Audun-Le-Tiche : une pierre capitale à l’édifice du plan de traitement de 6 Résidences Autonomie gérées par AMLI en Moselle. Amélioration de l’étiquette énergétique passant à C et de l’accessibilité dans les logements, notamment avec le remplacement des baignoires par des douches, ou encore la rénovation des équipements des lieux de vies partagés,… sont autant d’exemples de la volonté forte de PRÉSENCE HABITAT de proposer un patrimoine sécurisant, accessible et de qualité à ses résidents, notamment les plus âgés, pour lesquels les enjeux de maintien dans le logement sont primordiaux.