Le Patrimoine

Le Plan Stratégique de Patrimoine, établi au regard de la plus-value de PRÉSENCE HABITAT sur les territoires, de la dispersion géographique du patrimoine, de la nécessité de moderniser le parc et de permettre l’accès et le maintien dans le logement, a permis de dégager les grands axes de traitement du patrimoine.

La Résidence Autonomie d’Audun-le-Tiche pendant les travaux et la perspective du projet final (livraison juillet 2019).

Le traitement des Résidences Autonomie

Le vieillissement constaté de la population au sein des structures collectives que sont les Résidence Autonomie, constitue un enjeu sociétal majeur pour les gestionnaires ainsi que pour le propriétaire PRÉSENCE HABITAT.

L’ambition portée par le propriétaire et le gestionnaire sur l’ensemble de ces structures collectives pour personnes âgées, est de prévoir les conditions nécessaires au maintien à domicile des résidents en créant un cadre de vie de confort et de qualité, dans un bâti pérenne, économe et sécurisé. Ainsi le traitement des Résidences Autonomie, engagé en 2017, s’est poursuivi en 2018. Deux sont déjà traitées (Neuves-Maison A. Clerbout et Ludres les Fougères). L’année 2018 aura été marquée par la mise en chantier de 3 Résidences Autonomie après Audun-Le-Tiche (34 logements) en 2017 : Maizières-Les-Metz (48 logements)- Nilvange (60 logements) – Sérémange (46 logements).

Ces projets portent notamment sur l’amélioration de la performance énergétique du bâti et des équipements techniques pour une économie de charges et par la mise en accessibilité des immeubles, des locaux collectifs au titre de l’Agenda d’Accessibilité Programmée (Ad’AP) et des logements en ce qui concerne notamment l’accessibilité des salles de bains avec le remplacement progressif des baignoires par des douches.

Ils s’attachent aussi à redéfinir une nouvelle identité propre à ces nouvelles Résidences Autonomie, avec un traitement esthétique renouvelé des immeubles et une amélioration du cadre de vie par un embellissement de l’ensemble des parties communes.

Le traitement du parc de logements diffus de PRÉSENCE HABITAT

Le Plan Stratégique de Patrimoine de PRÉSENCE HABITAT a redéfini les axes de traitement du patrimoine de logements très sociaux au moyen de l’introduction de la notion d’utilité sociale du logement.

Le « taux d’usage » a été évalué pour chaque logement en prenant en compte la charge des dépenses liées à l’occupation du logement pour le locataire au regard de ses ressources, et cette étude a conforté PRÉSENCE HABITAT dans son ambition de réhabiliter 222 logements diffus de son patrimoine.

La réhabilitation de ces logements diffus répartis sur 29 communes a débuté en 2018 par une première tranche de 57 logements.

3 objectifs ont été identifiés :

  • Amélioration du clos couvert et de la performance énergétique,
  • Réduction du taux d’effort des locataires,
  • Embellissement du cadre de vie des locataires.

L’expertise Trait Social au sein du Groupe BATIGERE

Reconnue au sein du Groupe BATIGERE comme l’ESH experte du logement thématique adapté, PRÉSENCE HABITAT a acquis en 2018, 11 foyers appartenant à BATIGERE. La reprise de ces ensembles collectifs conforte PRÉSENCE HABITAT dans son expertise et sa mission de portage immobilier de structures collectives en garantissant un partenariat de qualité avec les gestionnaires. Ainsi, PRÉSENCE HABITAT fait vivre l’engagement de BATIGERE auprès des publics les plus fragiles, symbolisé par la signature « Le Trait Social », porté également par AMLI.

Expérience professionnelle et clause d’insertion par l’activité économique

La systématisation de l’intégration de clauses d’insertion par l’activité économique dans les marchés de travaux est un engagement fort de PRÉSENCE HABITAT.

3 653

heures d’insertion réalisées

31

bénéficiaires des clauses d’insertions

Neuves-Maisons : deuxième étape pour Aristide Briand

En mai, PRÉSENCE HABITAT et l’AGAFAB ont inauguré les 30 logements du bâtiment Umberto Bacchi de la Résidence Sociale Aristide Briand à Neuves-Maisons, aux côtés de la DDCS de Meurthe et Moselle et du Conseil Départemental. L’occasion de rappeler que pour PRÉSENCE HABITAT et l’AGAFAB, à travers ce projet, « la solidarité dans le logement doit rester une priorité où l’humain est au centre de tout ».

Le programme inauguré est composé d’un bâtiment neuf de 30 logements en Résidence Sociale. A terme, l’ensemble du site sera composé de 3 bâtiments, dont deux bâtiments neufs avec 25 et 30 logements en Pension de Famille et Résidence Sociale, et d’un bâtiment existant complètement restructuré en Résidence Sociale avec la création de 100 logements.